Recherche Chimie verte Projet Ecocatalyse

Valoriser les sols pollués grâce aux catalyseurs biosourcés.

plantes

Le devenir des sols contaminés, des catalyseurs biosourcés

Après avoir pollué par ses activités industrielles, l’Homme tente de valoriser les sols contaminés mais comment ? En produisant sur des terres de ces sols contaminés situés en Région Hauts-de-France des produits organiques d’intérêt (anti-inflammatoires….) ! Tel est l’objectif d’un premier projet appelé ECOCATALYSEUR et de deux thèses (2015-2019), l’ensemble étant financé par l’Université Catholique de Lille et JUNIA.

friche industrielle du sote de Duferco
Site de Duferco (Belgique) ©Globalview/Duferco

Réhabilitation des sols et des friches industrielles

Si les déchets récents sont maintenant valorisés, ce n’est pas le cas des anciens matériaux agrégés à haute teneur en métaux ferreux & autres métaux, scories blanches, noires, etc. qui sont considérés comme sources de pollution, coûteuse à gérer/à éliminer. 100 000 sites en Europe ont donc un potentiel de récupération de métaux.

REGENERATIS (REGENERATIon of Past Metallurgical Sites and Deposits through innovative circularity for raw materials) transforme ce fait en opportunité, en mettant en place un nouveau modèle économique résultant de la reconversion des friches industrielles de sites métallurgiques.

REGENERATIS teste et met en œuvre sur 3 sites de nouveaux modèles d’affaires pour la récupération des ressources à partir des Anciens Sites et Dépôts Métallurgiques (caractérisation géophysique innovante, processus de récupération efficients, algorithme d’Intelligence Artificielle) et d’une Structure d’Inventaire Harmonisé, afin de permettre, via un outil d’aide à la décision open source (SMARTIX), l’optimisation de la gestion des déchets.

 

L’ambition est de générer dans 10 ans 60 projets de recyclage de ressources sur Anciens Sites et Dépôts Métallurgiques en Europe du Nord-Ouest produisant 3 Millions de tonnes de matériaux récupérés créant 3000 emplois. Des matériaux récupérés mais aussi des métaux grâce à des procédés divers parmi lesquels est intégré la conception de catalyseurs biosourcés à partir de plantes non-alimentaires et pérennes pour la synthèse de produits organiques d’intérêt.

Quelles utilisations des catalyseurs biosourcés et des sous-produits issus du procédé de fabrication ?

Synthétiser des molécules organiques d’intérêt et purifier des eaux contaminées.
Grâce aux sols contaminés nous avons produit des biomasses contenant des éléments métalliques qui ont permis :

  • La production de 6 catalyseurs biosourcés
  • La conception de systèmes de filtration performants dans la rétention du cadmium et du plomb
  • La synthèse de 40 produits dont 15 non décrits dans la littérature

Vidéo sur le projet de recherche "Ecocatalyse des sols contaminés aux médicaments"

Des questions ? Les responsables du projet
Christophe Waterlot [email protected]
Alina Ghinet [email protected]

Ceci pourrait également vous intéresser

Recherche Nos domaines d'expertise

Découvrez les domaines d'expertise de nos équipes de recherche.

Recherche Les podcasts Prospective

Nos experts vous en disent plus sur leurs projets en lien avec nos transitions.

JUNIA Les transitions

En savoir plus sur JUNIA, ses valeurs et les transitions au cœur de ses activités.