Les domaines de professionnalisation

Le domaine Électricité et Transition Énergétique

Ce domaine explore en profondeur l'énergie électrique, suivant le périple de sa production jusqu'à sa consommation, en passant par son acheminement. Il embrasse des disciplines variées, notamment l’automatisation et la supervision des systèmes électriques, tout en mettant un accent prononcé sur une gestion optimale de l'énergie.

    L'objectif premier est de former des ingénieurs aptes à diriger et à innover dans les secteurs de l’électricité et de la transition énergétique. Ces derniers seront ainsi en mesure de répondre aux défis mondiaux soulevés par les enjeux du changement climatique et de la décarbonation de la production énergétique. Les ingénieurs formés seront capables de s’adapter rapidement au monde de l’entreprise dans divers secteurs, tels que (liste non exhaustive) :

    • Installations électriques (terrestres ou embarquées) ;
    • Transport et distribution de l’énergie électrique ;
    • La production d’électricité classique ou à Énergie Renouvelable ;
    • La fourniture d’énergie électrique ;
    • La mobilité électrique
    • L'automatisation des systèmes électriques
Admission
Ce domaine peut-être choisi par les étudiants du programme HEI à partir de la 2ème année de cycle ingénieur.
Programme

Ingénieur HEI

Possibilité de contrat pro

Non

Possibilité de doubles diplômes

Oui, en France et à l’international

Possibilité de partir à l'étranger

Oui, en échange universitaire de 6 mois ou bien en stage

Langue

FR

Nombre d'ECTS

50 crédits

Campus

Lille

étudiants en projets

Acquisition de Compétences...

Les futurs ingénieurs qui s’orientent vers le domaine de l’Électricité et de la Transition Énergétique acquièrent, au fil de leur trajectoire académique, une panoplie de compétences essentielles, incluant :

  • La conduite d’études et la conceptualisation d’équipements ou de systèmes électriques et automatisés.
  • L’implémentation et la gestion d’équipements ou systèmes électriques et automatisés.
  • L’exploitation de systèmes de production d’énergie électrique
  • La réalisation de diagnostics et de tests/essais techniques.
  • La maitrise de l’énergie
  • L’intégration d’outils en Intelligence Artificielle et Science des Données
éolienne

... et Visées Professionnelles

Les compétences acquises permettent aux ingénieurs spécialisés dans le domaine de Electricité et Transition Energétique (ETE) de jouer un rôle actif dans le développement et l’optimisation des systèmes électriques modernes, tout en assurant une transition énergétique à la fois cohérente et équitable.

Ces professionnels sont habilités à intervenir sur des systèmes électriques existants afin d’en améliorer l’efficacité et de réduire la consommation d’énergie, faisant ainsi coexister technologie et durabilité. Ils sont également capables de participer activement aux initiatives de transition énergétique, en déployant des projets visant à réduire la dépendance aux énergies fossiles et à minimiser l’impact environnemental.

Les enjeux du secteur

Dans un contexte où plus de 20% de la production mondiale d’électricité est d’origine renouvelable, les systèmes énergétiques et de production de l’énergie électrique sont de plus en plus complexes et nécessitent une gestion intelligente (Smart Grids). Par ailleurs, le secteur du bâtiment représente 44 % de l’énergie consommée en France et l’efficacité énergétique et la sécurité dans les bâtiments sont des sujets plus que jamais d’actualité (Smart building).

panneaux solaires

Le programme

Le module est organisé sous la forme de cours en amphi, travaux pratiques, projet technique, projet d’études et de recherche, rencontres avec des professionnels et visites de sites industriels.

En 2e Année : Le domaine démarre avec une fondation solide dans l’ingénierie des systèmes électriques, l’automatisme, l’électronique de puissance et plus encore, établissant un socle robuste pour votre aventure dans le monde de l’électricité et de l’énergie.

En 3e Année : Les connaissances seront approfondies avec une spécialisation dans des domaines tels que les réseaux électriques, la mobilité électrique et les smartbuildings, en intégrant des compétences nécessaires à la transition énergétique.

La Pratique au Cœur de l’Apprentissage : Le programme entrelace des cours théoriques, des travaux pratiques, des projets techniques et de recherche, ainsi que des interactions avec des professionnels et des visites de sites industriels. Vous travaillerez avec des logiciels de renommé vous préparant à être opérationnel dans le monde professionnel.

Evaluation

Les étudiants sont évalués par le biais de travaux pratiques notés et de rapports de projets.

Détail des enseignements
Semestre 7 Semestre 8 Semestre 9 Semestre 10
Le projet YES

Durant leur cursus, les étudiants du domaine Chimie Innovante et Transition Écologique seront amenés à participer à un projet YES. Très formateurs, les projets YES sont des mises en situation réelles dans lesquelles les étudiants proposent des solutions innovantes pour répondre à des problématiques d'entreprise. Ces projets encouragent la collaboration, la créativité et la prise de responsabilité.

Découvrir les projets YES
Une pédagogie innovante

L’innovation est le maître-mot de la pédagogie du domaine Énergies Systèmes Électriques et Automatisés. Elle se traduit par des approches destinées à vous rendre acteur de votre formation comme des classes inversées, un apprentissage par la recherche (avec possibilité de prendre part à des projets en lien avec la recherche à HEI) et des travaux pratiques.

Exemple de projet tutoré de dernière année : gestion intelligente de l’énergie électrique intégrant du photovoltaïque, des charges et des procédés de stockage d’énergie électrique et thermique.

Découvrir l'innovation pédagogique
Immersion en entreprise
étudiant en travaux pratiques

Les stages

Dans le cadre de ce domaine de professionnalisation, l’étudiant est amené à réaliser plusieurs stages. Un maître de stage en entreprise doit accompagner l’étudiant pour lui permettre de gagner en autonomie au fur et à mesure de son expérience.

Le stage de professionnalisation :

  • En deuxième année de cycle ingénieur
  • Durée : 3 mois minimum
  • En France ou à l’international, au choix de l’étudiant

Le stage d’ingénieur :

  • En dernière année de cycle ingénieur
  • Durée : 4 mois minimum
  • En France ou à l’international, au choix de l’étudiant
Ils témoignent

“Mon stage de fin d’études au sein de l’entreprise D. DELPORTE m’a conforté dans mon choix de devenir responsable d’affaires. Durant ce stage, j’ai pu assister aux diverses phases de chantier. J’ai ensuite accepté le CDI proposé par l’entreprise en tant qu’assistant responsable d’affaires.

Le quotidien d’un responsable d’affaires s’articule autour de nombreux aspects aussi bien techniques que humains ce qui en fait un métier très enrichissant à tout point de vue ! La formation HEI m’a permis d’appréhender ces différents aspects de la meilleure des façons aussi bien techniquement qu’au niveau management.”

GABRIEL LECAT - Diplômé du programme HEI Responsable d'affaires chez D. Delporte
En vidéo

Quels débouchés ?

Les étudiants qui se sont spécialisés dans le domaine de l’Électricité et de la Transition Énergétique peuvent viser une large palette de missions et de métiers dans divers secteurs, en fonction de leur intérêt et de leur orientation professionnelle. Voici quelques métiers et missions potentielles :

Métiers :

  1. Ingénieur en Énergies Renouvelables
  2. Ingénieur Électrique
  3. Gestionnaire de Projet en Transition Énergétique
  4. Analyste en Efficacité Énergétique
  5. Ingénieur en Automatisme
  6. Ingénieur Smart Grid

7. Ingénieur en Mobilité Électrique

Missions possibles :

  • Conception de Systèmes Électriques : Développer des schémas et des systèmes électriques innovants.
  • Gestion de Projets Énergétiques : Superviser des projets depuis leur conception jusqu’à leur réalisation, en assurant la coordination des différentes parties prenantes et le respect des normes environnementales.
  • Optimisation de Processus Industriels : Travailler sur l’amélioration de l’efficacité des processus industriels grâce à l’automatisation et à l’optimisation énergétique.
  • Audit Énergétique : Réaliser des audits pour évaluer la consommation d’énergie des entreprises et proposer des solutions pour améliorer leur efficacité énergétique.
  • Recherche et Développement : Participer à des projets de recherche pour développer des technologies énergétiques innovantes et durables.
  • Conseil en Transition Énergétique : Aider les entreprises à mettre en œuvre des stratégies de transition énergétique en fournissant des conseils experts et des solutions personnalisées.

Le salaire à la sortie est d’environ 36 K€ annuel brut.

Métier Ingénieur en énergies renouvelables

L’ingénieur en énergie renouvelable modélise l’installation technique & économique des énergies vertes pour les entreprises

Métier Ingénieur automaticien junior

L'ingénieur automaticien conçoit et met en place des systèmes automatisés complexes sur des chaînes de production.

Métier Ingénieur en électronique ou ingénieur électronicien

L’ingénieur électronicien ou électrotechnicien développe des composants électroniques utilisés dans les produits commercialisés par son entreprise.

Ils travaillent avec nos étudiants
Télécharger votre brochure

Pour en savoir plus sur nos formations, téléchargez la brochure de présentation des formations qui vous intéressent.

Service promotion France Information Orientation information-orientation@junia.com