Témoignage Podcast Prospective La chimie verte peut-elle sauver la planète ?

Dans ce premier épisode de Prospective, Alina Ghinet, enseignante-chercheuse à la tête de l’équipe Sustainable Chemistry et du laboratoire de chimie durable et santé de JUNIA.
Elle nous explique comment la chimie peut se mettre au service de l’environnement.

chimie podcast

Ce podcast peut également être écouté sur des plateformes d’écoute telles que Spotify, Deezer, …

analyse d'une cellule au microscope
Résumé

Développé en 1996 par Anastas et Warner, le concept de chimie verte repose sur 12 principes visant à réduire l’utilisation de ressources menacées et de solutions polluantes. Alina précise : « Aujourd’hui, pour produire, il faut optimiser le rendement de son procédé et limiter autant que possible le nombre d’étapes lors de la synthèse. L’idée, c’est de ne plus générer de déchets carbonés qui nécessiteraient un traitement chimique supplémentaire à l’issue de la réaction ».

Ces principes trouvent leur application dans de nombreux domaines, en particulier dans la transformation de déchets chimiques en molécules à forte valeur ajoutée. A titre d’exemple, la molécule HEI3090 développée par Junia vise à transformer un acide aminé de la mélasse de betterave sucrière en une molécule destinée au traitement contre le cancer du poumon. Les applications de la chimie verte se trouvent aussi bien dans la cosmétique que dans la fabrication de médicaments.

 

Aux jeunes qui craignent que les catastrophes climatiques soient inéluctables, Alina adresse un message d’espoir : « Le combat n’est pas perdu. Il existe de nombreuses success stories en chimie », citant l’exemple des carbo-fluorocarbures (CFC). Ces molécules qui abîmaient la couche d’ozone étaient présentes dans la grande majorité des frigidaires dans les années 1980 et 1990. Lorsqu’elles ont été interdites, la chimie a su proposer des alternatives moins polluantes. Depuis, la couche d’ozone se referme et aura retrouvé son état d’origine d’ici 2060.

À savoir

Depuis plusieurs années, Junia a repensé l’enseignement de la chimie pour sensibiliser les étudiants aux objectifs de développement durable. Il s’agit notamment de les inciter à porter un regard critique sur le gaspillage des ressources rares. Dans la même lignée, Junia a également créé le domaine de professionnalisation CITÉ (Chimie Innovante pour la Transition Écologique).

Cliquez ici pour afficher le nouveau tableau périodique des éléments !

Vous souhaitez en savoir plus ?

Nos formations

Découvrez nos formations.

La Recherche chez JUNIA

Retrouvez les infos clés de la Recherche chez JUNIA

Nos fiches métiers

Découvrez toutes nos fiches métiers !