Fiche métier

Fiche métier

Fiche métier - Ingénieur en génie électrique

Présentation
panneaux solaires

Le génie électrique : un métier de l’ingénierie central au quotidien

L’énergie électrique est partout dans notre quotidien. De nombreuses industries, mais aussi les producteurs et les fournisseurs d’énergie se mettent tous les jours en quête des meilleures performances et de nouveaux usages pour améliorer la production d’électricité, le stockage de l’énergie, l’acheminement dans les réseaux et la maîtrise de la consommation d’électricité. Au cœur de ces enjeux, l’ingénieur spécialisé en génie électrique anticipe les risques, optimise les réseaux, et trouve des solutions adaptées.

éoliennes en campagne

De quoi est responsable l’ingénieur en génie électrique ?

Responsable des différentes études nécessaires à la production, au transport et à l’utilisation de l’électricité, il est aussi amené à assurer des tâches de conception pour les réseaux de distribution, de création de réseaux électriques sur mesure, de suivi d’exécution technique et de maintenance. En outre, il peut être tenu de rédiger différents documents techniques (clauses techniques par exemple) et de répondre à des appels d’offres. Des missions managériales peuvent également lui être confiées (gestion d’une équipe et supervision de la qualité et du respect de la réglementation, du budget et des délais).

Compétences

L’ingénieur en génie électrique mobilise des compétences techniques & relationnelles pour mener à bien ses projets

  • Parfaites connaissances dans le domaine de la schématisation électrique, des risques électriques et des normes et réglementations applicables ;
  • Maîtrise des logiciels de DAO utilisés pour dessiner et schématiser des installations électriques, et des logiciels de simulation permettant de réaliser des tests et des analyses ;
  • Homme de terrain fort d’un esprit pragmatique, sachant faire preuve de créativité pour trouver des solutions adaptées à un problème en particulier ;
  • Grande rigueur et sens du détail ;
  • Esprit d’équipe, pédagogue et capacités d’adaptation ;
  • Capacités managériales et de gestion de projet.
Missions
portrait d'étudiant

Analyser & mettre en application : l’ingénieur en génie électrique est multi-tâche au sein des entreprises

  • Mission d’étude et d’analyse des besoins : l’ingénieur en génie électrique réalise un certain nombre d’études dans le cadre de ses fonctions (estimation de la consommation électrique des différents appareils d’une installation électrique et analyse des circuits existants) afin de comprendre les besoins, les attentes et les contraintes de l’installation en question ;
étudiants devant un ordinateur
  • Après cette phase analytique, l’ingénieur en génie électrique recherche des solutions techniques aux problématiques rencontrées : conception de schémas électriques tenant compte de la puissance requise et des contraintes ; définition de la longueur des câbles et identification de la protection nécessaire pour les câbles ; rédaction du cahier des charges et du plan d’exécution pour les travaux ; sourcing et étude technique et économique des offres des fournisseurs ; élaboration d’un planning et d’un budget pour les travaux ;
  • Une fois les solutions définies, il engage les travaux nécessaires et suit leur bonne exécution : respect de la réglementation, des règles de sécurité et des spécifications techniques ; animation de réunions avec les équipes techniques (préparation et suivi des travaux) ; inspections sur le terrain ; rédaction de rapports et documentation des solutions appliquées et des éventuelles difficultés rencontrées.

Un scope de mission évolutif en fonction de l’entreprise dans laquelle il évolue

En dehors de ces différentes activités, l’ingénieur en électricité peut être appelé à répondre à des appels d’offres, à enrichir ses relations professionnelles avec ses partenaires (ses fournisseurs et les services de production et de qualité de l’entreprise) et clients, à former les utilisateurs des installations électriques à leur utilisation ou encore à réaliser des missions de recherche appliquée chez un client.

Prétention salariale, benchmark & salaire de l’ingénieur en génie électrique

Le salaire d’un ingénieur en génie électrique débute généralement autour de 35 000 euros brut par an et cette rémunération peut évoluer pour atteindre 50 000 euros brut par an en milieu ou fin de carrière. Le salaire moyen est estimé à 3 370 euros brut annuels.

portrait d'étudiant

« Vous êtes fasciné par les énergies de demain et souhaitez être acteur de la transition énergétique ? Devenez ingénieur en électricité, un métier offrant des perspectives à long terme. »

Ingénieur en génie électrique : les formations proposées par Junia

Le métier d’ingénieur en électricité exige le niveau bac + 5. Junia propose une formation en deux ans après trois premières années à HEI : le domaine Génie électrique ESEA (Energies Systèmes Electriques et Automatisés). En 4e année, le parcours pédagogique s’appuie sur trois axes de formation : l’ingénierie des systèmes électriques (énergie et production d’électricité, électronique de puissance), l’ingénierie des systèmes automatiques (automatismes, robotique et vision) et l’ingénierie du signal (instrumentation numérique et électronique). En 5e année, la formation s’appuie sur deux axes : l’ingénierie des systèmes électriques (traction électrique ferroviaire, Smartgrids, etc.) et l’ingénierie des systèmes automatiques (gestion énergétique, smartbuildings, etc.). Les étudiants travaillent sur des logiciels réputés comme Matlab, Unity pro, Wonderware, Tia Portal, WinCC, etc.

Lille
HEI Cycle ingénieur généraliste HEI

Un tronc commun d'enseignement et 15 domaines de spécialisation. Une formation ouverte aux admissions parallèles. Le diplôme ingénieur HEI est reconnu par la CTI.

Entrée : BAC +2, BAC +3, BAC +4 Durée : 3 ans
Lille
HEI Prépa ingénieur généraliste HEI

Cette prépa vous apporte les bases scientifiques afin d’appréhender au mieux le cycle ingénieur généraliste HEI. Programme des classes préparatoires aux grandes écoles MP-SI, PC-SI.

Entrée : postbac Durée : 2 ans
Bordeaux, Lille
HEI, ISA, ISEN Prépa ingénieur Adimaker

Une alternative à la prépa scientifique. Une prépa généraliste qui repose sur la pédagogie par projets en vue d'intégrer le cycle ingénieur HEI, ISA ou ISEN.

Entrée : postbac Durée : 2 ans
Lille
HEI, ISEN Prépa ingénieur international

Une prépa généraliste avec un programme d'enseignements 100% en anglais. Acquérir un profil international tout en apportant les bases scientifiques en vue de poursuivre dans le cycle ingénieur ISEN ou HEI.

Entrée : postbac Durée : 2 ans, 3 ans

Métiers qui pourraient vous intéresser...

Métier Ingénieur en génie civil

Expert en sciences et en techniques, l’ingénieur en génie civil intervient à toutes les phases de la réalisation et de la construction d’un ouvrage d’art

Métier Ingénieur BTP

L’ingénieur BTP (Bâtiment et travaux publics) est le gestionnaire de projet des travaux. Il organise tous les aspects du chantier.

Métier Ingénieur système électrique

L’ingénieur en systèmes électriques conçoit, développe et met en place des systèmes électriques entiers.

Métier Ingénieur éléctricien

L’ingénieur électricien utilise ses connaissances techniques en physique et mathématiques de l'électricité pour développer, concevoir et améliorer les installations, équipements et réseaux électriques.

Contact
Service promotion France Information Orientation [email protected] +33 (0)3 28 38 48 58
Newsletter Junia

Restez informés des dernières actualités de Junia et de ses formations : portes ouvertes, immersions, inscription, vie de l'école...

Je m'inscris