H4DC

Un projet transnational pour lutter contre la cryptosporidiose dans les élevages laitiers ?

Junia est porteur du projet « Health for Dairy Cows » (H4DC) co-financé par le programme Transfrontalier Interreg 2 mers à hauteur de 3.7 millions d’euros.

Ce projet regroupe 7 partenaires universitaires et privés venant de France, de Belgique, des Pays-Bas et d’Angleterre. L’objectif de ce travail collaboratif est de s’attaquer au problème posé dans les élevages laitiers par un parasite appelé Cryptosporidium. Ce pathogène, extrêmement commun de par le monde (et transmissible à l’Homme), est responsable de diarrhées qui peuvent conduire à des retards de croissance, des pertes de rendement et la mort des animaux les plus fragiles sources de pertes économiques significatives dans les élevages.
Or à ce jour, il n’existe aucun médicament permettant de lutter efficacement contre ce parasite.

 

Comment y parvenir ?

Le projet H4DC vise à diminuer la dissémination de Cryptosporidium dans les fermes. Par coconstruction avec les éleveurs, des fermes pilotes seront mises en place. Elles appliqueront de nouvelles pratiques d’élevage et utiliseront des kits de détection développés par le consortium. Le projet visera aussi à développer un outil électronique automatisé pour accélérer la découverte de nouveaux médicaments transférable vers les entreprises BioPharmaceutiques. Cette étape de transfert technologique correspond clairement à l’un des enjeux majeurs des projets Interreg 2 mers.

Contact
Jérôme Follet